We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

A l'ombre d'un chêne blanc

by Lonesome Day

/
1.
2.
Cotton Eyed Joe (Marie-Thérèse Thébault) S’il n’y avait pas eu Cotton Eyed Joe Les hommes seraient tous mariés dans ce hameau Mais d’où venait tu, qu’es-tu devenu ? Mais d’où venait tu, Cotton Eye Joe ? Il est apparu comme un ouragan Et il a séduit les femmes rien qu’en les regardant Mais d’où venait tu, qu’es-tu devenu ? Mais d’où venait tu, Cotton Eye Joe ? Avec ses beaux yeux il savait les charmer Mais tout ce qu’il voulait, c’était s’amuser Mais d’où venait tu, qu’es-tu devenu ? Mais d’où venait tu, Cotton Eye Joe ? C’était la pagaille dès qu’il rappliquait Et Ie coeur des demoiselles chaque fois se brisait Mais d’où venait tu, qu’es-tu devenu ? Mais d’où venait tu, Cotton Eye Joe ? Toutes les filles s’en allaient, elles fuillaient le hameau Et tout ça par la faute de Cotton Eye Joe Mais d’où venait tu, qu’es-tu devenu ? Mais d’où venait tu, Cotton Eye Joe ? Et puis un beau matin on ne l’a plus revu On ne sait pas pourquoi il a disparu Mais mon père il le sait bien, il ne le sait que trop Ce qui est arrivé à Cotton Eyed Joe.
3.
Printemps ’42 (Marie-Thérèse Thébault, Dallas A. Frazier) Parfois je me souviens du printemps ‘43 Et ma mère qui me prenait dans ses bras Mon père travaillait à la ferme et on vivait dans la misère On subissait les orages de poussière Et puis un jour mon père a dit « Cette fois on peut partir » « Ici nous n’avons aucun avenir » Et la Californie était son rêve de paradis C’était les magazines qui l’avaient dit Les champs de Californie Quand les camps de travail étaient remplis d’hommes fatigués Les champs de Californie Où les rêves de tant d’hommes se sont brisés Nous avons laissé derrière nous presque tout c’que nous avions De la charrue aux conserves maison Certains sont venus dire adieu et nous serrer la main Des amis, des curieux et des voisins Les champs de Californie Quand les camps de travail étaient remplis d’hommes fatigués Les champs de Californie Où les rêves de tant d’hommes se sont brisés Et la Ford modèle A a démarré pleine à craquer Après 4 jours de voyage tout devait changer Mais la seule chose qui ait changé est de voir chez mes parents Leurs cheveux passer du noir au gris argent Les champs de Californie Quand les camps de travail étaient remplis d’hommes fatigués Les champs de Californie Où les rêves de tant d’hommes se sont brisés
4.
Sadie 02:18
Sadie (Jean-Paul Raffin) Je suis allé en ville rien que pour m’amuser J’ai rencontré Sadie et je l’ai tuée Je suis rentré chez moi aussi vite que j’pouvais Et j’ai caché mon flingue sous mon oreiller Le lendemain matin je me suis réveillé Charrettes et carrioles étaient bien alignées Tous les gens de la ville en tenue mortuaire Pour accompagner Sadie jusqu’au cimetière Et j’ai compris soudain ce que j’avais fait J’ai pris mon chapeau et j’me suis tiré J’ai couru comme un fou mais ça n’a pas suffi Ils m’ont vite rattrapé près d’Montgomery Caché dans un coin je n’en menais pas lourd J’ai vu bien trop tard le sheriff du bourg Il m’a dit jeune homme votre nom est Lee Vous avez tué une fille pas très loin d’ici J’ai répondu oui je m’appelle bien Lee Et j’ai tué une fille près d’Montgomery Et je l’ai tuée sans aucune raison Si vous venez m’arrêter faites le sans façon Revenu dans la ville ils m’ont attaché Puis ils ont pris le train pour me ramener Et ils m’ont enfermé dans leur sale prison Je n’avais pas de quoi payer la caution Le juge et le jury ont appliqué la loi Je savais bien que tout était fini pour moi Quarante et une années en costume rayé Quarante et une années à traîner le boulet
5.
6.
Ukulele lady 03:26
7.
Jolie Polly 02:47
Jolie Polly (Jean-Paul Raffin) Polly, oh Polly, je t’emmène loin d’ici Polly, oh Polly, je t’emmène loin d’ici Avant de t’épouser pour voir du pays Il l’a fait voyager par montagnes et vallées Il l’a fait voyager par montagnes et vallées Mais la pauvre Polly elle s’est mise à pleurer Willie, oh Willie, je suis bien effrayée Willie, oh Willie, je suis bien effrayée Je crois bien que cette fois nous nous sommes égarés Polly, jolie Polly, je crois que t’as compris Polly, jolie Polly, je crois que t’as compris J’ai creusé ta tombe une bonne partie de la nuit Elle se mit à genoux pour implorer sa pitié Elle se mit à genoux pour implorer sa pitié Laisse moi partir si tu n’veux pas m’épouser Il l’a poignardée et son sang a coulé Il l’a poignardée et son sang a coulé Et quand elle est morte il l’a enterrée Quand on l’a arrêté il n’a rien regretté Quand on l’a arrêté il n’a rien regretté Oui j’ai tué Polly et j’n’ai pas pu m’échapper Braves gens, oh braves gens il est temps de vous quitter Braves gens, oh braves gens il est temps de vous quitter Pour avoir tué Polly c’est en enfer que j’irai
8.
Quand mon père jouait du dobro (Marie-Thérèse Thébault, Johnny Cash) Mon père était un hobo et lorsque je suis né Le médecin n’est pas venu, il n’pouvait pas le payer Mais lorsque les choses allaient mal, pour soigner sa misère Mon père jouait du dobro de cette manière Il faisait… Il avait fabriqué son dobro avec une vieille guitare Il ne jouait que pour nous, faisait glisser sa barre Un couvercle de bidon servait de résonateur Mon père jouait du dobro pendant des heures Il faisait… Maintenant que mon père n’est plus là le dobro est resté Les cordes sont toutes rouillées et les chevilles usées Il ne sonnera jamais plus comme il sonnait chaque fois Que mon père jouait du dobro autrefois Il faisait… Il faisait…
9.
Adieu Rosalita (Marie-Thérèse Thébault, Woodie Guthrien Martin Hoffman) Ils étaient venus traversant la frontière Pour un peu d’argent ils ont du émigrer Ils cueillaient les fruits les pieds dans la poussière Leur tâche a pris fin et ils doivent s’en aller Le père de mon père travaillait dans la plaine L’argent qu’il a gagné va payer son retour Il avait franchi la frontière mexicaine Il travaillait dur sans répit tous les jours Adieu mon cher Juan, adieu Rosalita Adios mis amigos, Jesus i Maria Tous des mexicains des familles entières Tous des inconnus que l’on veut expulser Somos illégales y mal recibidos Se acaba el contrato y de alli a caminar. L’avion est tombé dans le canyon El Gatos Comme une comète traversant le brouillard. Adieu mon cher Juan, adieu Rosalita Adios mis amigos, Jesus i Maria Tous des mexicains des familles entières Tous des inconnus que l’on veut expulser Une déflagration a secoué les collines, Une boule de feu a embrasé le ciel On a vu des corps couchés dans la ravine Les corps des expulsés pourrissant au soleil. Adieu mon cher Juan, adieu Rosalita Adios mis amigos, Jesus i Maria Tous des mexicains des familles entières Tous des inconnus que l’on veut expulser Faut-il oublier et cacher la misère De ceux qui n’ont que leurs yeux pour pleurer. Pourquoi renvoyer tous ces gens sur leur terre, Ceux que les radios ont nommé expulsés. Adieu mon cher Juan, adieu Rosalita Adios mis amigos, Jesus i Maria Tous des mexicains des familles entières Tous des inconnus que l’on veut expulser Adios Rosalita Adios mis amigos, Jesus i Maria Ce sont mes amis couchés dans la ravine Tous des inconnus que l’on veut expulser
10.
11.
Lou Marsh 04:51
12.
13.
14.

credits

released March 6, 2022

Marion : Chant, Choeurs, Harmonica, Dobro, Lap-steel, Steel-Guitar, Basse, Djembé, Percus
Jean-Paul : Chant, Chœurs, Guitare, Mandoline, Grosse caisse (valise en carton)
Félicie Garric, Gaël Tijou, Gérard Le Gall, Jean-Luc Brosse, Stéphanie Kerebel : Chœurs sur 11
Thierry Mathé : Contrebasse sur 10

license

all rights reserved

tags

about

Lonesome Day France

contact / help

Contact Lonesome Day

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Lonesome Day, you may also like: